Chaque jour, les pensées et les émotions activent l’énergie des organes internes en provoquant des réactions négatives ou positives sur ces derniers.

Si elles sont excessives et répétitives dans la durée, elles perturbent les lois de production et d’équilibre des énergies.

Les émotions négatives excessives dérèglent l’énergie des organes, des entrailles, et leurs extensions physiques, sensorielles et psychiques.
Les émotions positives la restaurent et la stimulent. Elles sont génératrices d’énergie.
La tristesse, la mélancolie troublent l’énergie des poumons.
La peur déséquilibre celle des reins.
La colère abaisse l’énergie du foie.

Soyons conscients de nos émotions. Être calme renforce l’énergie des reins, ce qui nous maintient dans une stabilité et une confiance mentale.

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos ami(e)s !