Une thérapie quantique pour qui ?
Pour ceux et celles qui ont tout essayé, tout consommé…, pour une quête de guérison, de libération, d’éveil, de paix, d’unité, d’une meilleure relation à soi et aux autres, pour une quête insatiable de connaissances.

Une thérapie quantique complète d’autres pratiques plus ou moins conventionnelles, de par sa particularité de transformer l’information originelle, encapsulée dans un champ mémoriel constituant notre conscience. Tout traumatisme psychologique ou physique, héritage transgénérationnel, annales akashiques, souvenir de la vie utérine, ont leur empreinte gravée dans la membrane cellulaire, en d’autres termes, dans notre ADN.
C’est notre histoire de vie omniprésente dans notre réalité invisible, comme un double qui nous stimule ou nous freine dans notre évolution.

Pour ma part, en tant que guérisseuse quantique je respecte, en général le choix de l’individu de recevoir le nombre de séances qu’il pressent avoir besoin. C’est selon sa motivation à avancer sur son chemin spirituel, son courage, sa persévérance, son intention première. C’est un processus de transformation intérieure amorcé de toute manière dés la première séance. En effet, chaque soin apporte un enseignement de sagesse et de connaissance sur soi puisque son âme s’exprime à travers mon canal.

AVANT LE SOIN
La magie de la thérapie quantique commence dés la prise de RDV, peu importe sa date.
Je l’explique plus en détail dans mon premier livre « La danse intemporelle des âmes »
L’approche quantique, c’est à dire, l’approche de la matrice informationnelle (notre conscience avec ses multiples dimensions) ne répond pas seulement aux lois physiques qui régissent notre réalité matérielle, celle-ci étant limitée en trois dimensions. Dans l’infiniment petit et l’infiniment lointain, le temps n’existe pas, TOUT EST DANS L’INSTANT, TOUT EST ILLIMITE ET INFINI.
Lorsqu’une intention est émise (pouvoir d’une simple pensée) comme par exemple, de vouloir libérer un blocage émotionnel qui engendre des épreuves récurrentes ; en recevant un soin quantique, toute une réalité vibratoire parallèle est en train de s’orchestrer.
La pensée étant électro magnétique, émet dans l’instant T des fréquences de volonté de guérison.
Cette orchestration quantique répond à des lois métaphysiques bien précises et ordonnées que je ne pourrais vous expliquer en long et en large, n’étant pas scientifique. Par ailleurs, J’ai constaté que la loi d’octave (le multiple de trois) était la clef de cette orchestration des préliminaires à un soin quantique. Dans ce cas, il est possible que neuf ou trois jours avant le RDV, des effets physiques puissent déjà être ressentis comme des dérangements intestinaux ou psychologiques comme un état nerveux.

PENDANT LE SOIN
J’invite l’individu à enregistrer la séance qui est, en elle même, un véritable enseignement spirituel, aussi un soin méditatif à réécouter sans modération.
Selon sa sensibilité, il peut ressentir dans son corps, le travail impactant de l’énergie universelle qui est pure conscience d’amour inconditionnel. Des frissons, de la chaleur, des douleurs, une détente des viscères, du froid, des fourmillements,…
Au bout d’une heure trente, il peut ressentir une grande fatigue ressemblant à une sensation d’être étrangement vidé. La plupart du temps, il se sent apaisé, revigoré, plus « vivant ».
Son taux vibratoire a augmenté. Son aura est indubitablement plus lumineuse.
Je dois aussi préciser que l’individu peut être déstabilisé par la précision de l’information connectée par moi-même. Le soin quantique tel que je le donne, est extrêmement intense de par mon acuité. Il est si réel tout en étant irréel.

APRES LE SOIN
En premier lieu, il est important de savoir que le soin continue son œuvre alchimique dans la subtilité de la conscience, après la séance. Toujours, il répond à la loi d’octave, c’est à dire selon le multiple de trois. Et pendant quarante jours, il continue à nettoyer des miasmes, à guérir des blessures profondes, à libérer des peurs inconscientes, à ouvrir d’autres espaces intérieurs pour apporter l’équilibre, l’harmonie, le détachement émotionnel.
Ce qui n’empêche pas de poursuivre les thérapies en cours. Le travail se fait dans un parallélisme parfait et n’interfère pas les autres interventions.
L’individu peut ressentir une grande fatigue comme celle suivant une opération chirurgicale. Il peut ressentir un bien-être immédiat de par une libération d’un poids émotionnel conscient ou inconscient. Il peut aussi être animé par une grande colère réprimée depuis longtemps. Il peut revivre des douleurs physiques oubliées et pourtant cristallisées dans les profondeurs de son corps. L’information de ses anciennes douleurs se décolle des différents fascias pour ne plus revenir et par conséquent, une nouvelle énergie inonde toutes les cellules pour une meilleure régénération. Tous ces effets ne sont pas systématiques, rassurez vous !

La thérapie quantique génère tout un processus de transformation en profondeur pour vous éveiller à une part de vous même plus sereine, plus stable, plus forte.
Il est important d’intégrer que le premier soin déclenche effectivement ce processus de guérison dont la première étape est le nettoyage d’anciennes mémoires et de souffrances non digérées.
Mentalement, nous espérons obtenir des résultats immédiats sans traverser la première étape de ce processus. Ce que l’on peut vivre après un soin, fait partie de ce processus. N’attendez pas ce que vous espérez car vous maintenez un mal-être qui espère… Vous êtes en train, en effet, de vous nettoyer subtilement et vous vous sentirez mieux après. Dans combien de temps ? Tout dépend de votre implication mentale. Si vous surveillez au microscope le moindre symptôme de votre mal-être, vous le figez davantage. Concentrez vous sur la joie qu’une guérison future vous procurera car elle est déjà programmée.

Si cet article vous a plu, partagez-le avec vos ami(e)s !